top of page

Pascal Vinardel

portrait-bertrand-de-miollis-galerie-artismagna_edited.jpg

Pascal Vinardel est né le 29 avril 1951, à Casablanca, dans le Maroc du protectorat français dont il gardera lanostalgie.Admis à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, Pascal Vinardel en obtient le diplôme en 1972.Après avoir été primé à plusieurs occasions, il est reçu en 1974 au concours de la Casa de Velázquez, établissementde l’Institut de France.


De 1980 à 1988, François Mitterand devient un de ses collectionneurs et fait acquérir par l’Elysée quelques unesde ses oeuvres pour les chefs d’État étrangers. 


En 2013, il est nommé Chevalier des Arts et des Lettres. 


En 2017, une de ses oeuvres majeures intitulée Les portes du fleuve (200x320 cm) évoquant la ville de Bordeaux, est montrée lors de l’exposition collective, Présence de la peinture en France 1974 - 2016 à la Mairie du Vème, place du Panthéon, à Paris, sous l’égide de Marc Fumaroli qui en confie le commissariat à Vincent Pietryka. En 2024, rétrospective au Musée des Cultures et du Paysage de Hyères, La Banque, Var.


Les raisons pour lesquelles Pascal Vinardel peint sont de deux ordres :Tenter de transcrire l’inexplicable prodige de ce qu’on appelle l’espace et donner une sorte de parole aux choses muettes ; les nuits, les lumières, les aubes, les silences, les saisons et les lieux…Mais dire aussi, inlassablement, les journées englouties, débusquer leurs traces dans l’épaisseur du temps qui ne passe pas, conjurer la destruction des aires heureuses de l’humanité de toujours et tâcher de les ressusciter ; retrouver et même reconstituer ces vivantes topographies dans lesquelles les hommes avaient pu se sentir en accord avec l’univers et croire à une permanence divine des choses .Les « poèmes visuels » de Pascal Vinardel consignent dans la mémoire archéologique du monde tout ce qui est devenu légendaire.


Emma Torrens

bottom of page