Le baiser

Mis à jour : avr. 15


La peinture, ancienne ou contemporaine, tient en sa composition, son dessin, sa couleur et sa lumière. Si celle de Bertrand de Miollis flirte avec l’abstraction, elle incarne toutes ces qualités. Et n’oublions pas la matière qui permet la présence réelle du sujet.

Cette « chair » donc, si on ne la touche que du regard, on en ressent toutefois le velouté, la douceur ou la rugosité. On y touche la finesse d’un glacis, ou un empattement plus marqué. Il y a de la chaleur sensible capturée par la peinture large et dense, un froid tangible où le pinceau a laissé une matière plus subtile.

Ce travail de l’application délicate de la peinture sur le support fait la force des petits tableaux de Bertrand de Miollis.

Les scènes sont inspirées, inspirantes, et la peinture est belle à regarder dans sa matière. Elle ravit la vue par sa préciosité.

_______________________

Le baiser

Bertrand de Miollis


Peintre officiel de la Marine

Peintre de l’Opéra de Paris


Huile sur panneau de bois, 2018

Dimensions : 13 cm X 18 cm

_______________________


>> artismagna.com/bertrand-de-miollis-peintre

_______________________