Artismagna accueille Betsy Eby

Mis à jour : avr. 15

Peintre américaine de renommée internationale, Betsy Eby nous confie deux œuvres majeures intitulées "Tupelo" et "Pacifica".


Exécutées à la cire encaustique, ces deux grandes peintures contemporaines (2015) forment un défi à la gravité et au poids du monde.


Collégialement, nous avons choisi de présenter ces oeuvres en "pendant" pour leur effet miroir. En effet ces deux peintures d'un grand format nous projettent dans un lyrisme romantique très certainement lié à la musicalité si particulière, originale et caractéristique du travail de Betsy Eby. Nous aimons ces compositions organiques au rendu délicat et féminin, jouant de camaïeux à l'infini. En écho de certains lavis d'encres japonais.


Betsy Eby / Pacifica - Encaustique sur toile (140X178 cm)

Sortes de vibrations lumineuses ENTRE ABSTRACTION et FIGURATION, les peintures de Betsy Eby sont un hommage fort. Hommage rendu notamment à son éducation, environnée de musique classique et particulièrement aux compositions si complexes de Claude Debussy, qu'elle aime à citer en miroir de son admiration pour la poésie de Stéphane Mallarmé.


Betsy Eby / Tupelo - Encaustique sur toile (89 cm X 115 cm)

La dextérité de Betsy Eby est admirable de sensibilité. D'une grande finesse d'exécution, son oeuvre se dessine comme une suite d'abstractions lyriques.



Son habileté lui permet de travailler la cire encaustique, technique peu utilisée, ardue, nécessitant la maîtrise du feu et du froid qui successivement vont créer la profondeur.

Coloriste appliquée, Betsy cherche l'harmonie. Ses variations de pigments sur des motifs en tons sur tons recréent cet espace tridimensionnel en apesanteur, dans lequel le spectateur se projette durablement.


Betsy Eby vit et travaille aux Etats-Unis, à Colombus en Georgie. Elle partage sa vie entre son studio et Wheaton Island dans l'état du Maine, avec son mari le peintre Bo Bartlett.


Les oeuvres présentées sont à vendre sur le catalogue Artismagna

Nous conseillons nos lecteurs de lire l'interview de Betsy Eby par Alix de Boisset sur Ikoness.com